Conférence : Pour une écologie solidaire et populaire

Onglets principaux

de 20h à 22h15
Christine Mahy et Fatima Ouassak

Rencontre avec Fatima Ouassak et Christine Mahy. Ces deux grandes voix du militantisme contemporain échangeront sur le croisement des luttes écologiques et sociales, mais aussi féministes et antiracistes. Le point de départ : la constatation que le mouvement de la transition touche une population relativement homogène -classe moyenne et supérieure, blanche-, adoptant des référentiels culturels communs, des manières particulières d’être, d’agir et de communiquer. Un entre-soi qui exclut bien trop souvent certaines catégories de population. Nos questionnements : Dans un monde aux inégalités croissantes, où les catégories les plus pauvres de la population se battent au quotidien pour survivre, et où elles seront certainement les plus touchées par les impacts des crises climatiques et environnementales, comment réussir à joindre lutte environnementale, climatique, réduction des inégalités, et justice sociale? Mais aussi, comment l’écologie peut-elle devenir un outil puissant de libération et d’émancipation? Comment favoriser l’auto-organisation des communautés, sur leur territoire de vie? A partir de l’expérience de terrain de Fatima Ouassak et Christine Mahy, en France et en Belgique, prenons le temps de repositionner les enjeux écologiques dans une dimension délibérément collective.
Fatima Ouassak est politologue, consultante en politique sociale et politique publique. Elle a cofondé le collectif Front de mères en France. Elle est également l’autrice de l’ouvrage La puissance des mères (2021), qui n’a pas fini de faire parler de lui, proposant de penser la lutte contre le système “capitaliste, sexiste et raciste” à partir d’un nouveau sujet révolutionnaire : les mères. Christine Mahy est secrétaire générale du Réseau wallon de Lutte contre la Pauvreté, militante engagée en faveur d’une société plus collective et consciente de l’enrichissement par l’intégration des différences et la prise en compte des minorités. Assistante sociale de formation, elle a puisé ses convictions et son engagement dans l’action socioculturelle. L’Université de Liège lui décerne un doctorat Honoris Causa en 2021. Charlotte Luyckx, chargée de cours invitée à l’UCLouvain, membre du GRICE (Groupe de Recherche Interdisciplinaire sur la Crise Ecologique) , contextualisera et animera les échanges. Paul Hermant nous rejoindra en fin de conférence pour nous délivrer une chronique libre et décalée sur le contenu des échanges de la soirée.
Parce que le Festival Maintenant! se veut un lieu d’inspiration ouvert à tou.te.s, nous vous proposons un tarif flexible pour certaines activités.
- Tarif de base : 10 euros. Il s’agit du montant qui nous permet de vous offrir une expérience de qualité, couvrant les frais des intervenant.e.s, les aspects logistiques, la préparation, etc.

- Tarif solidaire : 5 euros. Il s’agit d’un montant réservé aux personnes qui n’ont pas les moyens de débourser plus (étudiant.e.s, demandeurs d’emploi, autre…).

- Tarif de soutien : 15 euros. Il s’agit d’un montant qui vous permet de soutenir le Festival et de proposer à davantage de personnes qui ont moins de moyens de nous rejoindre.